Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sukkwan island
David Vann
Gallmeister
192 pages


9782351780305

Une île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. La rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar, et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin.
Sukkwan Island est une histoire au suspense insoutenable. Avec ce roman qui nous entraîne au cœur des ténèbres de l’âme humaine, David Vann s’installe d’emblée parmi les jeunes auteurs américains de tout premier plan.

Mon avis : Je suis bien embêtée ... que dire de ce livre : wouah !!! génial !!! incroyable !!! et  puis bof ... dommage car je croyais bien avoir trouvé mon premier coup de coeur de l'année 2010 mais la fin m'a déçue ; il faut dire que j'ai adoré la premiére partie.

Une première partie qui m'a laissée complétement abasourdie. J'ai tourné les pages sans m'en rendre compte. Je sentais qu'il allait se passer quelque chose de dramatique mais de là à deviner ... Je sentais bien que Jim était à coté de la plaque, qu'il n'était pas à la hauteur pour survivre un hiver et que quelque chose se tramait mais j'ai été complétement sonnée et finalement j'ai eu beaucoup de mal à continuer tellement je trouvais cela incroyable.

Une deuxième partie que j'ai trouvé un peu plus longue et beaucoup moins angoissante .. à part quelques moments un peu dégueu ... que j'ai trouvé à la limite du soutenable.

Une fin prévisible ... dommage dommage !!! cette seconde partie est loin de valoir la première.

Ce livre en tout cas ne nous laisse pas indifférent tant on perçoit un sentiment de malaise : je peux vous dire que l'air est malsain sur l'île de Sukkwan.

Un livre qui marque et dont on se souviendra longtemps sans Happy end pour une fois.

 

En conclusion un livre que j'ai quand même bien apprécié. Un 10/10 pour la premiére partie, un 8/10 pour la deuxiéme ce qui vaut un bon 9/10 de moyenne.

D'autres avis sur les blogs de Lasardine, Jostein, Pimprenelle, Craklou, Tulisquoi.

 

 

Tag(s) : #Mes lectures 2010, #Thriller, #David Vann
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :